Comment financer sa formation

Selon les cas, une formation peut être financée par le DPC ou par le FIFPL. Si vous devez la financer vous-même, plusieurs options existent également pour vous aider.

Financer avec le DPC

L’Agence nationale du Développement Professionnel Continu (DPC) assure le pilotage du DPC pour l’ensemble des professionnels de santé et sa gestion financière pour les professionnels de santé libéraux. Pour tout savoir sur le DPC, vous pouvez consulter notre livre blanc sur le sujet.

La grande majorité des formations proposées par Santé Académie sont éligibles à un financement total du DPC. Et vous n'avez rien à avancer lors de l'inscription.

En plus d'être entièrement gratuite pour l'IDEL, une formation DPC inclut une indemnité qui vient vous dédommager pour le temps passé à vous former. Pour une formation de 7h, vous touchez ainsi 118€ de la part du DPC.

👉 Pour faire prendre en charge votre formation par le DPC, il vous suffit de :

  1. Créer votre compte personnel "Mon DPC" (voir ce document d'aide - nous pouvons également vous aider à le créer après votre inscription si vous le souhaitez)
  2. Renseigner votre numéro ADELI lors de l'inscription à une formation
  3. Complétez la formation pour recevoir votre indemnité (vous devez compléter votre formation à 100%, soit 7h passées sur la plateforme, pour la valider et recevoir votre indemnité).

Financer avec le FIFPL

Le FIFPL prend en charge les formations des professionnels libéraux, et notamment des infirmières libérales, si ces formations font partie des thèmes prioritaires.

Vous cotisez chaque année au FIFPL (peut-être sans le savoir) lorsque vous vous acquittez de la « Cotisation Professionnelle pour la Formation Continue » auprès de l’URSSAF. Ce qui vous permet de financer plusieurs actions de formation chaque année.

La prise en charge des formations individuelles varie selon les professions. Pour les IDEL, le financement est plafonné à 600 € par formation et à 1500 € par an et par professionnel.

👉 Pour en savoir plus, contactez-nous ou prenez contact directement avec le FIFPL.

Financer soi-même

Certaines formations ne sont pas prises en charge par le DPC ni par le FIFPL, comme c'est le cas de la NGAP par exemple. Il vous faut alors les financer vous-mêmes. Mais heureusement, plusieurs options existent pour limiter les frais :

Déduction du coût de la formation en frais professionnels

Les dépenses engagées pour financer une formation en ligne sont des frais professionnels qui peuvent être en partie déductibles de vos revenus sur votre déclaration d’impôt.

Vous pouvez donc passer l'intégralité du coût de la formation (280€ dans le cas de la NGAP) en frais professionnels, et ainsi les déduire de vos revenus.

Cette déduction est cumulable avec le crédit d'impôts (décrit ci-dessous).

Le crédit d'impôt

Ce crédit est limité à 40 heures par an et se calcule de la manière suivante : nombre d’heures passées en formation fois le taux horaire du SMIC en vigueur (10,03 € au 1er janvier 2019).

Pour une formation de 7h comme la NGAP, vous pouvez donc prétendre à 70,21€ de crédit d'impôts (7h x 10,03€ = 70,21€).

👉 Pour bénéficier de ce crédit d'impôt, voici la marche à suivre :

  1. Compléter et signer le formulaire 2079-FCE-SD
  2. Compléter sur la 2035 la rubrique « Crédit d’impôt du chef d’entreprise »
  3. Reporter le montant du crédit d’impôt sur votre déclaration personnelle 2042 (paragraphe 8, ligne WD)

Choisissez votre formation

Découvrez toutes nos formations e-learning en cliquant ici.

Des questions sur nos formations ?

Faites-vous rappeler par un de nos conseillers et posez vos questions en direct !

Contactez-nous