Fermer

On s’appelle ?

Laissez-nous votre 06, on vous appelle sous 24h.
Ou appelez-nous au 02 22 44 42 11.
Métier *
Téléphone *
Email *
Message
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Formation DPCvirguleRessourcesvirgule
Vidéos gratuites
Lecture

Oncologie : prise en charge infirmière

Oncologie : Conduite à tenir au domicile

Quelle conduite tenir au domicile des patients atteints de cancer, en cours de chimiothérapie ? Quels sont les signes d'alerte et quand solliciter le médecin ? Pauline Vaflard, médecin oncologue dresse l'état des lieux et vous accompagne.

Lecture
voir plus bas

Les points clés

Une vidéo aux petits oignons, ails et fines herbes 🍃

  • 00:00 : Introduction du chapitre
  • 00:21 : Ne pas laisser les symptômes s'installer
  • 01:35 : Quelles surveillance au domicile ?
  • 1:39 : Les constantes
  • 02:02 : Le cathéter
  • 02:21 : La tolérance au traitement
  • 05:33 : Le poids
  • 06:05 : Le transit
  • 06:13 : Fièvre et délais chimiothérapie
  • 07:53 : Les prises de sang : que surveiller ?
  • 9:19 : Que regarder avant de faire une chimiothérapie ?
  • 11:00 : Le dosage des marqueurs
  • 11:50: Le rôle du scanner
  • 12:24 : Conclusion

Transcription

On vous dit tout, tout, tout 🍃

Le message principal, c'est de dire qu'il ne faut pas laisser s'installer les symptômes, c'est à dire que c'est beaucoup plus simple de traiter la douleur quand elle est peu importante d'adapter tout de suite les traitements que de laisser une douleur chronique et des douleurs fortes s'installer qui seront beaucoup plus dures à traiter ou de la même façon, des nausées très importantes, ou entraîner une appréhension et une majoration des nausées à la cure d'après

Alors que si on adapte les traitements tout de suite, ça permet de calmer ça. C'est primordial de pousser le patient à nous prévenir, voire nous prévenir directement si ces symptômes deviennent trop importants. La première chimio, c'est la chimio test où on a un peu une idée de comment ça va se passer. Si la première chimio est très compliquée et qu'on voit le patient à la fin de la première heure, nous disons que c'est un enfer à la maison.

On s'est tout de suite que ça va être nettement plus compliqué qu'un patient chez qui ça a été complètement facile à la maison ou chez qui on a juste dû adapter un traitement. Et en fait, c'est aller beaucoup mieux après l'adaptation, donc c'est vraiment primordial. L'important, c'est de l'information avant, c'est de leur donner des bons conseils avant la chimiothérapie et aussi pendant pour adapter un peu les choses. Quelles sont les choses principales à surveiller à la maison? D'une part, les constantes, bien sûr, c'est la température.

Voir tout

Public visé

A qui s'adresse cette vidéo ?

stéthoscope de médecin
Médecin
chapeau d'infirmier
Infirmier
boite de médicament
Pharmacien
Forme jaune
Visionner
+150
VUES
Formation indépendante de l'industrie pharmaceutiqueOrganisme de formation certifié par l'ANDPCOrganisme de formation Datadocké
Des formations cuisinées avec ❤️ et ⚡️ à Lyon, Paris, le Pouliguen et Lille.
Une question ? Contactez Chloé au 02 22 44 42 11