Nous sommes fin février et, les tant attendus, Jeux Olympiques (JO) de Paris débuteront dans 5 mois. Le métro parisien est au cœur de toutes les discussions. Pourtant, les transports ne sont pas le seul secteur qui risque d’être chamboulé pendant ces deux mois d’été. Une telle initiative publique a, évidemment, d’importants impacts sociaux et économiques, mais qu'en est-il de son impact sur le secteur de la santé ?

Sur le court terme, il est primordial d’envisager les retentissements sanitaires que vont avoir ces jeux en prévoyant une forte mobilisation des structures et professionnels de santé. C’est dans cette optique que les hôpitaux de l’AP-HP et  le comité d’organisation des JO se préparent.

En effet, pas moins de 261 risques ont été listés et associés aux Jeux Olympiques de 2024 par “l’analyse nationale des risques” des autorités françaises. Parmi eux, outre ceux  d’attentats, de mouvement de foule ou de cyberattaques, il existe évidemment des risques sanitaires. Par exemple, sont recensées les toxi-infections alimentaires (comme aux JO de Londres), les intoxications lors des épreuves de natation en eaux fluviales, les maladies sexuellement transmissibles ou encore la superposition des épidémies saisonnières (covid, canicule…).

Nous avons listé pour vous, professionnels de santé, les chiffres clefs du bouleversement que vont avoir ces quelques semaines sportives sur nombreux d’entre vous, notamment si vous habitez à Paris ou en périphérie. 

JO 2024 : l’Impact sur le système de santé

Infographie sur l'impact des Jeux Olympiques sur le système de santé français

À court terme, les jeux olympiques vont donc demander une mobilisation accrue du secteur médical et des soignants, mais qu’en est-il de l’impact des jeux Olympiques sur la santé des français ? Le sport, on ne le remet plus en cause aujourd’hui, est un facteur de bonne santé et ces jeux sont un moyen, depuis l’annonce de leur organisation en France, de promouvoir la pratique d’une activité physique et sportive (APS) quotidienne et donc d’améliorer l’état de la santé des français.

Pour rappel, 90 minutes d’exercice physique d’intensité modérée par semaine permet de réduire, chez l’adulte, le risque de mort prématurée d’environ 20%. Lorsque cette pratique est élevée à 300 minutes, le risque diminue de 35%.

JO 2024 : L’impact sur l’activité sportive des français

Infographie sur l'impact des Jeux Olympiques sur le système de santé français

Cet article a été validé par des professionnels de santé et vérifié par des sources sûres au moment de sa publication. Il ne prétend cependant pas à l’exhaustivité des informations fournies. Le présent article n’a qu’un but informatif et ne remplace pas une formation ou un conseil médical.

Sources :

  • Communication du Comité d'Organisation des Jeux olympiques et Paralympiques (COJOP)
  • Communication de l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP)
  • Rapport intermédiaire d’évaluation de la stratégie “Héritage & Durabilité” de Paris 2024
  • Evaluation d’impact sur la santé (EIS) - Observatoire régional de santé Ile-de-France

Newsletter

Restez informé.e des dernières formations et actualités santé

independantodpcddqualiopimims
Copyright @ 2023 Santé Académie. Tous droits réservés