Formations
Ressources
Média
Appeler un conseiller
02 22 44 42 11 (gratuit)

Êtes-vous médecin généraliste en exercice libéral, souvent confronté à des décisions à prendre seul pour vos patients ? Avez-vous du mal à jongler entre la gestion administrative de votre cabinet et vos consultations ? Ressentez-vous fréquemment un manque de temps pour vos patients et des retards dans votre planning ? Aujourd’hui, avec les nouvelles technologies, de nombreuses applications et outils voient le jour pour vous aider.

Les français sont de plus en plus connectés, et les médecins ne font pas exception : d'après une enquête d’avril 2013 réalisée par l’Observatoire des usages numériques de santé (Vidal-CNOM), 94% des médecins utilisent leur smartphone à des fins professionnelles. Ces différents logiciels ou applications, disponibles via smartphone ou ordinateur, vous aident dans votre pratique quotidienne. 

Cette cartographie a été créée grâce à une veille de l’écosystème effectuée manuellement afin d’identifier les nouvelles applications ou logiciels sur le marché et essayer d’amasser le maximum d’informations sur les tendances. Nous nous sommes appuyés également sur les données fournies publiquement par les entreprises et institutions, ainsi que leurs parties prenantes, pour alimenter avec précision notre base de données.

Pourquoi avoir créé une cartographie des outils d’aide pour les médecins généralistes ?

Entre 2010 et 2020, l’effectif global des généralistes à diminué de 10%. Cette statistique n’est pas sans conséquence. 

Ils déclarent travailler en moyenne en 52 et 60 heures par semaine réparties de cette façon : 

  • 61% de leur temps consacré aux activités de soins dans le cadre libéral
  • 19% aux activités de soins hors cadre libéral
  • 20% aux activités autres que celles directement dédiées aux soins

En 2022, 65% des médecins déclarent être amenés à refuser de nouveaux patients comme médecins traitants. Ils étaient seulement 53% en 2019. Le délai d’attente pour obtenir un rendez-vous chez un médecin généraliste est de 6 à 11 jours. Il y a 10 ans, il était seulement de 4 jours.

Ces différents outils n’ont pas vocation à venir contrer la problématique du nombre de médecins toujours en baisse et du manque de moyens. Il s’agit de solutions qui permettent : 

  • Une optimisation du temps et de la productivité. Les applications peuvent par exemple permettre de réduire le temps consacré à des activités autres que celles du soin afin de l’utiliser pour les consultations importantes et les soins personnalisés.
  • Un accès rapide à l’information médicale. 16 min pour ausculter et diagnostiquer un patient. C’est peu, et c’est pourtant la moyenne du temps passé par un médecin généraliste avec son patient. Certaines applications fournissent un accès instantané à une vaste base de données médicales actualisées, vous permettant de prendre des décisions éclairées et fondées sur des preuves.
  • Réduction des erreurs médicales : Il vaut mieux deux cerveaux qu’un seul. Les applications n’ont pas vocation à remplacer le médecin mais seulement à lui venir en aide dans sa prise de décision. Elles peuvent contribuer à réduire les erreurs médicales potentielles, telles que les erreurs de diagnostic ou les prescriptions inappropriées, ce qui améliore la sécurité des patients et la qualité des soins dispensés.
  • Réponse aux attentes des patients : les patients sont de plus en plus enclins à rechercher des informations médicales en ligne et à vouloir être impliqués dans le processus de prise de décision concernant leur santé. Les applications d'aide offrent aux médecins généralistes un moyen de répondre à ces attentes en fournissant des informations transparentes et en facilitant la communication avec les patients sur les options de traitement et les recommandations médicales.

Comment est organisée l'information dans cette cartographie ?

Nous avons recensé un grand nombre d’applications et d’outils à destination des médecins généralistes que nous avons répartis dans 12 catégories : 

  • Diagnostic et décision clinique 
  • Pratique médicale spécialisée 
  • Formation continue 
  • Cotation
  • Décision médicamenteuse 
  • Certification
  • Réseau et Communication entre pairs
  • Information médicale
  • Communication
  • Gestion de cabinet médical
  • Téléconsultation
  • Téléexpertise  

Certaines de ces applications ont vocation à se retrouver dans plusieurs catégories mais nous avons privilégié une classification par domaine premier d’expertise de chaque application.

Quels sont les critères de tris pour comprendre cette cartographie ? 

  • Outils numériques (applications, sites, outils à destination des médecins généralistes)
  • 100% made in Europe
  • Outils privés ou publics 
  • Bien référencés : Les meilleures notes sur google play et des avis favorables par leurs utilisateurs 
  • Leur date de mise à jour (moins de 5 ans)

Quelles sont les différentes catégories sélectionnées ?

Diagnostic et décision clinique

Pas toujours facile d’établir un diagnostic en seulement 16 minutes de consultation. En médecine, l’obligation est de moyen et non de résultats. Munissez-vous de tous les outils pour vous donner le plus de chance possible d’établir le bon diagnostic. Ces applications vous accompagnent dans votre décision clinique durant, ou à l’issue de votre consultation. 

Pratique médicale spécialisée 

Dans “médecine générale”, on retrouve le terme “générale”. Cardiologie, ophtalmologie ou encore pédiatrie ? Il existe des applications créées par des spécialistes pour vous guider, vous, médecins généralistes dans votre pratique.

Formation continue 

“L'obligation du développement professionnel continu concerne tous les médecins inscrits à l’Ordre des médecins” rappelle souvent ce dernier dans ces communiqués. Vous souhaitez vous former et régulièrement vous mettre à jour, mais pour autant vous n’avez pas toujours le temps. Le numérique peut être la solution pour continuer à apprendre et à s'entraîner.

Cotation 

Nomenclature et codage des actes. Ces quelques mots vous font froid dans le dos ? Pas de panique ! Ici encore, nous avons trouvé des applications pour vous aiguiller dans les abysses de la cotation.

Aide à la décision médicamenteuse 

Vous n’êtes pas pharmacien mais bien médecin. En 2021, on ne comptait pas moins de 13 3000 médicaments différents vendus en officine. Encore une fois, il est épineux de connaître les indications de ces derniers, leurs posologies ainsi que leurs contre-indications et précautions d’emploi. Entrez l’âge de votre patient, son poids, ses allergies et laissez-vous guider par ces applications pour vous aider à prescrire.

Certification 

Générez des certificats en deux temps, trois mouvements.

Réseau / Communication entre pairs

Selon une étude de la DREES, “50% des généralistes échangent avec des confrères généralistes ou d’autres spécialistes de façon hebdomadaire. Les interactions quotidiennes avec les médecins d’autres spécialités et les pharmaciens sont moins courantes (cela représente respectivement 22% et 19%)”

En effet, si vous travaillez en cabinet libéral, il vous est difficile de collaborer avec vos pairs. Pour cela, des applications ont été développées pour vous permettre d’échanger avec d’autres professionnels de santé sur des cas concrets.

Information médicale

Vous êtes noyés par l’information médicale ? Utilisez une application smartphone pour suivre les sujets qui vous intéressent et ne rien manquer des données clefs en santé.

Aide à la communication

L’INSEE estime en 2020, qu’en France, 7,6% de la population totale est d’origine étrangère. Ajouté à cela les personnes ayant des difficultés d’expressions, de compréhension ou d’allocution, c’est donc un bon nombre de personnes en France qui ne disposent pas de toutes les aptitudes pour communiquer avec leurs médecins. Pas de panique, avant de devenir polyglotte, voici des applications pour vous aider.

Gestion du cabinet et de l’administratif

5h30. C’est le temps que  consacre en moyenne un médecin généraliste aux tâches de gestion et de coordination (DREES, 2019). Pour finir cette cartographie, voici des applications qui proposent des solutions variées pour diminuer cette charge de travail que vous ne passez pas à soigner vos patients.

Outils de téléconsultation et téléexpertise

La visio, c’est pas nouveau. ​​La téléconsultation vous offre une opportunité précieuse d’étendre votre champ d'action au-delà des murs de leur cabinet. En utilisant cette technologie, vous pouvez offrir des consultations médicales sécurisées et pratiques à vos patients, où qu'ils se trouvent, tout en optimisant votre emploi du temps et en réduisant les déplacements. Avec la téléconsultation, vous pouvez maintenir une connexion personnelle avec vos patients tout en exploitant les avantages de la médecine moderne, offrant ainsi des soins efficaces et accessibles.

Newsletter

Restez informé.e des dernières formations et actualités santé

qualiopiindependantodpcddmims
Copyright @ 2024 Santé Académie. Tous droits réservés